Année 2500 || Copenhague || Maître/Esclave
 

 :: GESTION :: Gestion des personnages :: Personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yulian Cornelius, Loup de Copenhague [Terminé]

avatar
Messages : 3
Sam 1 Déc - 14:58


Prénom(s) : Asael (Yulian Alexander)
Nom(s) : Cornelius
Surnom(s) : Yu – Lian – Lili - Pouic (Surnom donné par ses collègues plus âgés parce qu’il était le plus "chétif" de la promotion (en référence à un poussin) mais osez l’appelez comme ça pourrait vous coûter très cher).
Dans le milieu il se fait
appeler « Farkas » (Loup)
Âge : 525 ans
Âge apparent : (vampires) Presque la trentaine (27)
Nationalité : Russo-Hongrois
Race : Vampire
Orientation : Hum…
Métier : Officier infiltré du département IVC / garde du corps et homme de main d’un chef mafieux
Autre : Porte un cache œil sur l’œil droit suite à une altercation lorsqu’il était humain, tatouage sur le dos et le pectoral gauche.



Yulian Cornelius



Yulian ne se pose pas vraiment de questions, il n’est ni pour, ni contre. Milicien, il serait mal placé pour critiquer la société même si dû à sa couverture, il se doit d’avoir un discours tout autre.

Ainsi, Asael (son identité de couverture) pense que les humains sont bien à leur place, c’est-à-dire aux ordres de leurs dieux, les vampires.
Quant à la société, il prend un malin plaisir à lui « pisser à la raie » comme il dit, s’enrichissant par tous les moyens qui sont à sa disposition.







Shokudaikiri Mitsutada (Touken Ranbu)



Description mentale



Décrire Yulian n’est pas une chose si simple, surtout en ce qui concerne son mental… Yulian est quelqu’un d’assez réservé dans la vie « normale ». L’expression « lire en lui comme dans un livre ouvert » est à l’opposé de cet homme qui ne se confie qu’à de rares privilégiés et ne montre que peu ses sentiments ou émotions… Cependant lorsqu’il le faut, il sait parfaitement se montrer autoritaire et n’hésites pas à punir afin de rappeler qui est aux commandes…

Yulian n’est pas quelqu’un de sadique à proprement parler mais essayez de lui faire du mal ou lui nuire une seule fois et vous serez sa cible jusqu’à ce que justice soit faite… Il sait parfaitement faire la part des choses et sa vengeance sera proportionnelle à l’affront reçu…

Mais en règle générale, le beau brun n’est pas du genre colérique ni foncièrement méchant, au contraire… Il faut juste ne pas le chercher ni le titiller… Mais tout ça, est dans le domaine privé.

En ce qui concerne le boulot, Yulian est très discipliné, concentré sur ce qu’il fait, un peu trop sérieux parfois mais quand on fait ce qu’il fait, il n’y a pas de place pour la fantaisie. Certaines choses ne se perdent pas, et l’entrainement qu’il a eu a façonné qui il est aujourd’hui. Patient… Tout dépend avec qui…

On pourrait aussi dire qu’il est tenace… La souffrance et la mort ne lui font pas peur… Il a déjà affronté les deux, plus d’une fois… Si bien qu’aujourd’hui, Yulian est quelqu’un qui sait tenir sa langue quel que soit les formes de tortures. Enfin bien sûr, il n’a peut-être pas affronté le pire ?

Dans les moments de détente, il sait s’amuser, mais à sa façon. Il n’est pas quelqu’un d’exubérant et ne le sera jamais, sauf si ça fait partie d’un rôle à jouer, comme celui qu’il a en ce moment. Yulian est plus à l’aise avec les rôles discrets où il a l’opportunité de bien analyser les autres et les situations afin de les tourner à son avantage.
Yulian n’est pas non plus quelqu’un de prude mais n’est pas exhibitionniste non plus.
En amour il sait se donner à fond pour la personne qu’il aime, lorsque son boulot lui en laisse l’opportunité, cependant ce n’est pas arrivé depuis longtemps (et on comprend pourquoi) alors il se contente lorsqu’il le peut, de compagnies éphémères ou lorsque son boulot le lui impose.

Si vous n’êtes pas de ses amis intimes, évitez de l’appeler par son surnom "Pouic" (qu’il garde d’ailleurs bien secret) si vous ne voulez pas qu’il vous fracasse la tête (ou vous le fasse payer à la première occasion).  Il déteste ce surnom, mais peu sont encore en vie pour le connaitre.

Asael en revanche est quelqu’un de charismatique, un flambeur, quelque peu sadique, cruel et même un peu fou sur les bords. Ce rôle il s’y accroche et semble même étonnement être à l’aise dans la peau d’un dangereux mafieux un peu tordu. Peut-être y a-t-il une part de lui qui est ravi de faire payer à ces malfrats de transgresser la loi, mais il est au fond assez difficile pour lui de la transgresser, même si c’est pour sa couverture. Cependant il sait que dans toutes les guerres, il y a des sacrifices à faire, alors il joue son rôle à la perfection.



Description physique



C’est peut-être un peu plus facile de parler du physique de Yulian. Il est assez grand (1m89), brun et a les yeux dorés (ambre clair).
Voilà, vous savez tout.

Trèves de plaisanteries… Yulian n’est pas ce que l’on appelle, une armoire à glace. Toute son enfance, il a été assez chétif et on le qualifiait même parfois de fragile. C’était une autre époque…
Pourtant des capacités non négligeables se cachaient dans ce petit corps tout mince. Une éducation et un entrainement strict ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Yulian est assez svelte, une musculature bien dessinée et suffisamment développée pour n’avoir aucun mal à suivre les entrainements militaires (ou sont-ce ces entrainements qui ont permis de développer ses aptitudes physiques ?) et porter l’équipement sur le terrain, lorsqu’il était encore humain.
Outre les entrainements militaires, il était fan de Parkour et s’entrainait de longues heures lorsqu’il en avait le loisir, la ville était son terrain de jeu.

Le jeune homme a toujours eu une excellente vue mais c’est surtout au fil du temps que l’on s’est rendu compte qu’il était doué dans certains domaines de précision. Il a de jolis yeux ambre dorés.
Bien sûr il s’est beaucoup entrainé mais il semble avoir un don inné pour la dextérité. Ambidextre mais plus avantagé comme gaucher.
Assez souple et agile, il est surtout très précis et doué pour le tir et le maniement des armes. Cependant il n’a jamais pu développer une grande force physique, ses atouts sont autres.

Côté vestimentaire, Yulian est assez classique-chic. Lorsqu’il ne porte pas son uniforme ou les tenues imposées lors de ses couvertures, il aime se couvrir d’un costume de bonne manufacture, sur mesure. Pour le style, il aime parfois porter des lunettes, petit accessoire (f)utile qui laisse bien souvent croire qu’il voit moins bien qu’en réalité, à ceux qui ne connaissent pas la vérité. Pas de fioritures inutiles, pas de bijoux ni de tatouages, sauf si nécessaire. Cependant il a une cicatrice de brûlure sur l’œil gauche, datant de sa vie mortelle, qu’il doit/préfère cacher sous du bon maquillage.

Se coiffant sont assez classiques, bien que ses cheveux aient tendance à être indisciplinés. Il n’aime pas les cheveux courts et les porte donc avec une certaine longtemps, mais pas trop quand même (plus pratique pour le tir, pas de risque d’être gêné par une mèche trop longue), il opte plus souvent pour une coiffure simple lorsqu’il n’a pas besoin d’user de sa vue ou ses aptitudes au combat.

Asael est un peu plus marginal côté vestimentaire, plus tape à l’œil. Il aime les fringues qui lui donnent un côté rock sexy. Sans tomber dans le cliché du mafieux en costume, ni du déguisement de carnaval, il aime porter des vêtements sombres, quelques bijoux et surtout des armes. Il se doit d’avoir un certain standing.


Histoire



Yulian est né il y a un peu plus de cinq siècles, à Miskolc en République populaire de Hongrie, d’un père Russe et d’une mère Hongroise. Ses parents s’étaient rencontrés alors qu’ils étaient tous deux étudiants. Le régime des deux pays ne favorisait pas spécialement les échanges mais tous deux étaient enfants de familles privilégiés, sa mère était l’héritière d’une famille aristocrate qui avait malheureusement perdu la majeure partie de sa fortune quelques décennies auparavant lors du Crash boursier de 1929.

Yulian est né quelques années avant la fin du régime communiste et n’a cependant pas connu la dictature du pays de sa mère puisqu’ils se sont installés à Moscou après leur mariage.
Mais épargnons les détails futiles.

Il entra à l’Académie militaire Frounze de Moscou, grâce à d’excellentes notes et une discipline stricte que lui imposait son père. De par sa naissance presque aristocratique, il pouvait prétendre à un poste d’officier. Il se donna corps et âme aux entrainements, bien que certains ne pensaient pas qu’il tiendrait le coup de par sa corpulence plutôt chétive. Mais il s’accrocha et prouva même que les gros muscles ne faisaient pas tout. Certes il n’était pas le meilleur dans les disciplines physiques mais lorsqu’il s’agissait de tir et de combat armé ou même à main nu, il n’avait rien à envier à ses camarades deux fois plus avantagés que lui niveau musculature. Il avait un certain don et avait même fait de sa carrure plus frêle, un avantage. Plus souple que les autres, il pouvait plus facilement se glisser et s’infiltrer dans des endroits difficiles d’accès ou étroits.

Il n’avait que peu de loisirs, sans doute à cause du pays dans lequel il avait grandi. Mais il avait tout de même une passion pour la littérature, la musique et surtout le Parkour et autres arts martiaux ou de combat. Il ne voyait pas ces disciplines comme un loisir mais comme un avantage en mission et pour le corps. Il a découvert le Parkour lors d’un voyage en France, où il se passionna ensuite pour cette discipline qu’il étudia et la pratique depuis. Il aimait à se renseigner sur les arts de combats, passion qu’il n’a cessé de développer au fil des ans, des siècles. Il connait ainsi plusieurs arts martiaux tels le Kung Fu, la Capoeira, le Krav Maga ou le Ninjutsu. La connaissance est maîtresse de pouvoir mais surtout de succès. Ainsi il a les cartes en mains pour pouvoir surprendre ses adversaires. Sans avoir la prétention d’avoir créer son propre art de combat, il n’hésite pas à mélanger les techniques et de s’adapter aux besoins.

Yulian connu deux grands changements dans sa vie.
Le premier fut la perte de son œil à l’âge de 25 ans lors d’une mission alors qu’une balle frôla son œil, touchant malheureusement la cornée. Malgré des soins appropriés, Yulian perdit l’usage de son œil et dû rentrer en Russie. Il ne pouvait plus accéder à l’élite commandos de l’armée mais il ne perdit cependant pas espoir. Après quelques semaines de déprime, il reprit le dessus et fit tout son possible pour accéder à un poste de tireur d’élite. Fort heureusement c’était son œil le plus faible qui était touché, il pouvait toujours viser de son œil gauche et prouva qu’il était loin d’être un handicap pour son équipe, bien au contraire.

Le second, lorsqu’il fut contaminé par le virus. Yulian avait connu une vie plutôt rangée, mais on ne pouvait pas échapper à son destin. Il avait attiré l’attention d’un « infecté » qui n’hésita pas une seconde à l’arracher à la mort, ou plutôt à la vie, lors du soulèvement des vampires de 2000.
Yulian était pour ce vampire, un élément de valeur qu’il ne fallait surtout pas perdre. Il prit cependant le risque de l’infecter deux ans après l’avoir pris comme esclave et ramené avec lui en Suède où il lui apprit la langue et à le préparer à la vie d’infecté. C’était ainsi qu’il nommait les choses. Yulian avait cependant compris le principe et préférait le terme plus « romantique » de Vampire. Il savait que c’était l’intervention d’un virus et non de la main de Dieu qui avait créé ces créatures et qu’elles n’étaient au final pas cantonnées au domaine de la littérature fantastique. Quoiqu’il n’y eût aucune certitude sur l’origine du mal... Des religieux y avaient sans doute vu un châtiment divin, d’autres y avaient sûrement trouvé la preuve de complots gouvernementaux, mais rien de certains.
Le jeune homme avait survécu à bien des choses, il pouvait bien être assez fort pour résister à un terrible virus non ? Sinon c’est qu’au fond il ne valait rien.

Mais Yulian était fort, et il passa cette épreuve non sans mal tout de même, lui donnant accès à des devoirs, privilèges et surtout une immortalité qu’il jugea lui être dû. Il l’avait bien méritée ! C’était ce que lui avait répété son Créateur qui était un peu amoureux de lui, pas seulement au sens romantique du terme, mais qui voyait en Yulian un élément de choix pour assurer sa sécurité comme garde du corps et lui tenir compagnie ces longues années de vie.
Yulian passa près de trois siècles aux côtés de son Maître, à apprendre, à perfectionner ses arts, en apprendre d’autres.
Lorsque la technologie le permit, Yulian reçu un magnifique cadeau de son créateur, un nouvel œil pour remplacer celui qu’il avait perdu longtemps auparavant, une prothèse et une puce reliée à son cerveau afin de pouvoir analyser les nouvelles données.
Il lui fallut un moment pour s’y habituer car il avait passé des siècles à ne voir que d’un œil, mais il fini par devenir un atout de plus dont il ne se sert que lorsqu’il en est obligé.
Lorsqu’il voulut prendre enfin son indépendance, Yulian quitta son créateur pour tenter d’entrer dans la milice. Bien sûr il n’eu pas trop de mal, mais le challenge qu’il s’était fixé ensuite était d’un tout autre niveau. Il avait visé le département de criminologie, ce qui signifiait des infiltrations et une excellente connaissance du terrain.
Il lui fallut plusieurs années pour apprendre ou plutôt désapprendre ce qu’il savait, perdre ses habitudes trop conventionnelles et chorégraphiées enseignées dans les écoles. Certains criminels sentaient ces choses-là, ils sentaient les miliciens et surtout leur façon de se battre qui. De ce fait, à son arrivée au département de criminologie, Yulian « puait » l’école ou plutôt les écoles à plein nez. Il devait se battre comme ceux de la rue.

Avant de le lâcher sous couverture, il passa plusieurs années à observer, à apprendre avec des anciens, des mentors qui le formaient pour divers terrains, chaque situation méritait une préparation ardue. Yulian se montra étonnement malléable, il s’adapta assez bien, mais il devait au début, prendre sur lui pour ne pas craquer. Transgresser les règles, les lois, et se montrer plus violent que nécessaire était difficile pour lui. Mais il finit par l’accepter et être prêt.

On lui affecta une mission à long terme, infiltration d’un réseau mafieux. Il savait que ça prendrait du temps. Son identité ? Asael Farkas, garde du corps et homme de main d’un homme influent du milieu, un mafieux qu’il doit à la fois protéger et œuvrer pour ses intérêts, mais aussi étudier et observer afin de faire tomber non pas un seul homme mais tout le réseau. Qui sait pour combien d’années il sera coincé dans ce rôle ?

Un nouveau Loup à Copenhague était depuis quelques mois en train de faire son chemin, de se faire un nom dans le milieu. On le disait particulièrement cruel, sadique et sans pitié et était un peu fou mais aussi très charmeur et manipulateur. Il aimait flamber et semblait savoir échapper à la milice... la plupart du temps…
Il savait se battre et s’il devait éliminer des obstacles sur son chemin, il n’hésitait pas. Il savait bien sûr que tuer des collègues lui était impossible mais il ne retenait pas ses coups si nécessaire ou si ces derniers compromettait ses missions. Tous n’étaient pas au courant de son identité, en fait ils étaient peu au Département à savoir qui il était en réalité.
On disait qu’il préférait torturer plutôt que simplement tuer. De quoi faire frissonner de peur ceux qui tenaient à la vie, et de désirs ceux qui voulaient le faire couler.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Métier : esclave
Voir le profil de l'utilisateur




Anys
Sexy Sushi
Sam 1 Déc - 17:08
bienvenue pouic-sama ^=^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Dim 2 Déc - 17:18
Merci petit sushi, quoique tu n'as pas peur de te retrouver encastré dans un mur à l'appeler Pouic-sama :p

Bon je pense avoir terminé. J'espère ne pas avoir laissé trop de fautes et ne pas avoir fait trop de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Voir le profil de l'utilisateur




Engel F. Schwarzen
Der Schatten des Wolfs
Lun 10 Déc - 2:44
Bonjour, Meian!

Avec Quinny, on s’est penché sur ta fiche ! On a quelques petites choses à voir avec toi, mais ça ne sera pas bien long ! J’espère que la longueur du message ne te perturbera pas, j’ai tendance à mettre des extraits des fiches et as essayer de bien expliquer pour mieux aiguiller dans les corrections, mais j’ai l’impression que ça peut aussi décourager au premier coup d'oeil parce que ça rallonge mon message. Si c’est le cas, je suis navré, ce n'est pas du tout le but !


Citation :
"Certes il n’était pas le meilleur dans les disciplines physiques mais lorsqu’il s’agissait de tir et de combat armé ou même à main nu, il n’avait rien à envier à ses camarades deux fois plus avantagés que lui niveau musculature."
-> Nous avons l'impression que tu te contredis un peu ici, parce que le corps-à-corps est très physique et exigeant et que, vu sa carrure, c’est étonnant qu’il n’ait pas un peu de mal à gérer des adversaires deux fois plus musclés. Le sujet des arts martiaux arrive par la suite, mais on ne sait pas quand il les a commencés, du coup, c’est difficile pour nous de déterminer si ces derniers pouvaient l’aider pendant qu’il était formé avec ses camarades. Peux-tu nous éclairer un peu à ce sujet ?


Citation :
"Le second, lorsqu’il fut contaminé par le virus. Yulian avait connu une vie plutôt rangée, mais on ne pouvait pas échapper à son destin. Il avait attiré l’attention d’un « infecté » qui n’hésita pas une seconde à l’arracher à la mort, ou plutôt à la vie, lors du soulèvement des vampires de 2000.


Yulian était pour ce vampire, un élément de valeur qu’il ne fallait surtout pas perdre. Il prit cependant le risque de l’infecter deux ans après l’avoir pris comme esclave et ramené avec lui en Suède où il lui apprit la langue et à le préparer à la vie d’infecté."
-> Le début donne l'impression que Yulian s’est retrouvé atteint par Necrosis, puis que le vampire l'a transformé. Sauf que la transformation à lieu après 2 ans de servitude, comme on peut lire dans le petit extrait ci-dessus. Du coup, le vampire ne l'a pas arraché à la vie lors du soulèvement (mais plutôt à sa liberté), il l'a attrapé et gardé pour lui 2 ans avant de le transformer. Pas de soucis pour ça. Toutefois, le passage est un peu confus et on aimerait que tu le retouches un peu. On se doute aussi que tu ne parles pas de Necrosis quand tu parles de contamination et de virus, mais l’approche est assez singulière (les vampires ne se considèrent pas vraiment comme des infectés même si depuis le soulèvement, ils ont fini par comprendre qu’il s’agissait d’une forme de virus transmissible.)


Citation :
"Lorsque la technologie le permit, Yulian reçu un magnifique cadeau de son créateur, un nouvel œil pour remplacer celui qu’il avait perdu longtemps auparavant, une prothèse et une puce reliée à son cerveau afin de pouvoir analyser les nouvelles données."
-> Pas de soucis pour la prothèse, mais la technologie concernant la puce n’existe présentement pas dans l’univers.


Citation :
"On lui affecta une mission à long terme, infiltration d’un réseau mafieux. Il savait que ça prendrait du temps. Son identité ? Asael Farkas, garde du corps et homme de main d’un homme influent du milieu, […]"
-> Nous n’avons pas de soucis avec le poste qu’il occupe actuellement dans l’organisation qu’il a infiltrée, toutefois, nous avons l’impression qu’il s’est retrouvé d’un coup garde du corps et homme de main d’un mafieux influent. Serait-il possible de mettre l’accent sur le temps qu’il a mis à grimper les échelons et gagner la confiance des autres pour parvenir à atteindre ce poste ?


- Ensuite, un petit point qu’on veut juste s’assurer qu’il soit clair pour toi : pour entrer dans la milice, malgré le fait que Yulian ait déjà eu des formations et une carrière militaire, il doit repasser par les bancs d’école via la RMS. Pas besoin de le rajouter en soi (c’est à ta convenance), nous voulons simplement que tu en sois consciente pour éviter des bourdes dans tes rps.


- Pour finir, une petite relecture pour virer quelques petites coquilles rendrait la lecture de ta fiche encore plus sympa, n’hésite pas à passer par un site comme scribens, ça donne un bon coup de main !


Si tu as des questions ou commentaire, n’hésites pas à contacter Quinny ou moi, on se fera un plaisir de te répondre. Smile

Ketle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Lun 10 Déc - 15:54
AAAhhh *Fuit* pale No

Mais non je suis toujours là :p

Alors. Pour le physique, je me suis mal exprimée. Ce que je voulais dire c'est qu'il n'était pas doué pour les épreuves de "forces" (je ne trouvais plus le bon mot) mais qu'il compense son manque de force (sans être une crevette anorexique non plus) par sa souplesse et sa rapidité. Mais bien sûr qu'il ne va pas lâcher au bout de 3km avec un paquetage de 30kg sur le dos.

Je vais reformuler pour le virus, là aussi je me suis mal exprimée (j'ai fais l'histoire un peu "trop" vite t_t stressée par le temps que j'ai pas vu défiler, j'étais pas très en forme, ça n'excuse pas mais du coup mon cerveau n'était pas au mieux de sa forme pour faire l'histoire *Voulait pas encore se faire taper sur les doigts xD*)

Et oui oui j'ai aussi oublié de parler du RMS etc. Je m'en occupe.
Je vais corriger tout ça (demain ou mercredi) je vous dis quand c'est fait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Voir le profil de l'utilisateur




Engel F. Schwarzen
Der Schatten des Wolfs
Mar 11 Déc - 2:22
Reste ! Reste !

D'accord !

Je te laisse faire, n'hésites pas à faire signe au besoin !

Bonne correction!

Ketle
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stella Cinis :: GESTION :: Gestion des personnages :: Personnages-
Sauter vers: