Année 2500 || Copenhague || Maître/Esclave
 

 :: GESTION :: Administration :: Contexte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

~ Contexte

avatar
Messages : 135
Ven 6 Avr - 20:58

~¤~ CONTEXTE ~¤~


Le soulèvement vampirique (SV)

Une vaste pandémie frappe l’humanité au cours de l’an 2000. Fléau divin, raté biologique ou simple régulation naturelle, l’origine du virus “Necrosis” est inconnue. Plus virulent que la peste bubonique, Necrosis tue en quelques jours ses hôtes, à grands renforts de fièvres, de vomissements et de nécroses des tissus sensibles (muqueuses) ainsi que de plaies. En quelques mois, la population mondiale chute de plus de moitié, ouvrant une immense brèche pour la race vampire, demeurée jusqu’alors tapie dans l’ombre.

Malgré leur évident sous-nombre, les vampires prennent villes et pays les uns après les autres, sans que les humains, parfaitement débordés, ne puissent s’y opposer. Les infrastructures militaires, politiques et sociales sont vite démembrées pour laisser place à un peuple dont tous ignoraient l’existence.

En 2001, les vampires ont investi la majeure partie des grandes villes.

En 2002, les vampires ont le contrôle total des zones investies, l'humain est réduit en esclavage ou au simple statut de denrées consommables.

En 2009, les gouvernements humains sont entièrement remplacés, d'un point de vue mondial. Les premières banques de sang émergent.

En 2010, on voit émerger des centres de reproduction ainsi que des centres de détention pour vampires.

Pour tenter de lutter contre Necrosis et de conserver une population humaine nécessaire à leur nutrition, les vampires créent une nouvelle race, intégrant au génome humain des gènes animaux, ceux-ci étant résistant à Necrosis. Appelés Hybrides, ils deviennent rapidement un produit de luxe, même si toujours sensibles à la maladie. Les femmes, elles, allergiques au sang de vampire, ne peuvent être transformées et sont soit parquées dans des centres de reproductions, soit envoyées à la Royal Blood Bank of Copenhagen.

Nous sommes aujourd’hui en 2500, à Copenhague.



La politique en 500 ap.SV

La monarchie constitutionnelle du Danemark a été abolie au profit de la Chambre des Ministres, dont le dirigeant est le Premier Ministre et les acteurs, comme on peut s’en douter, les ministres. Ceux-ci décident uniquement de la politique intérieure du Danemark et ont une faible marge de manoeuvre par rapport à l’autorité à laquelle le pays est soumis, la FEPS (Fédération Economique et Politique Scandinave), dont le siège est, historiquement, placé à Copenhague.

La FEPS est composé de plusieurs pays scandinaves (Suède, Finlande, Norvège et Danemark) et représente, d’un point de vue extérieur, une unité politique et militaire. Ainsi, chaque pays de la FEPS se doit de respecter un certain nombre de contraintes législatives (principalement au sujet de l’esclavage et de l’économie), décidées par l’Assemblée.

L’Assemblée est formée d’un Emissaire de chaque pays, porte parole du gouvernement de celui-ci, et du Dirigeant Suprême. Les lois y sont votées à la majorité et, en cas d’égalité, la voix du Dirigeant est prédominante.

Les Emissaires sont la plupart du temps nommés par leurs prédécesseurs, sauf lorsqu’un Emissaire est déchu de ses fonctions, pour cause de fraude par exemple. Dans ce cas précis, un vote est effectué dans la nation représentée par l’Emissaire. Le poste de Dirigeant Suprême, lui, est transmis au sein des Emissaires, par nomination du prédécesseur ou élections fermées entre les Emissaires.

Un post sur la politique internationale sera rédigé bientôt.



L'urbanisme

Les grandes villes ont beaucoup évolué, pour se plier aux besoins de leurs principaux habitants : les vampires. S’il n’est pas possible, d’un point de vue entretien et coût de construction, de mettre les grandes capitales sous dôme de protection, deux phénomènes ont été mis en place : la couverture des zones les plus importantes des villes, comme les pourtours des centres administratifs ou le centre-ville et la réhabilitation des souterrains comme zone commerciale, légale ou illégale.

Au niveau des transports en commun, aussi bien pour une préservation de l’environnement que pour une question de praticité, toutes les villes sont équipées d’un métro. Lorsque ce n’est réellement pas possible (par exemple terrain trop sablonneux pour être creusé efficacement), il y a un système de tram entièrement électrifié, avec stations couvertes. Les transports en commun fonctionnent H24, même s’ils sont au ralentis de jour.



Le climat

La réduction massive des humains a stoppé un temps le dérèglement climatique, avant que le réchauffement de la planète ne reprenne, mais plus lentement. Moins pressés que les humains, de par leur longévité, les vampires se sont penchés plus activement sur le problème et ont réussi à enrayer en grande partie le phénomène. Le climat a donc évolué mais beaucoup plus lentement, pour être comme à notre époque en 500 ap.SV.



La science

La science telle que nous la connaissons aujourd’hui est la base de la science en 500 ap.SV : les vampires ne se sont pas penchés uniquement sur la Nécrosis et l’amélioration génétique des mortels. Suite à la pandémie et la prise de pouvoir des vampires, il y a eu une période de reconstruction sociale, soit un plateau scientifique sans évolution majeure, les vampires étant trop occupés ailleurs.

Quel que soit le domaine, les progrès ont été plus qu’importants même si, dans la vie de tous les jours, la technologie “old school” côtoie les technologies de pointe, ce dû aux habitudes des vampires lorsqu’ils étaient encore humains. Il y a même, de ce côté là, une volonté de pérennisation des anciennes technologies : si tout n’est pas compatible, les vieux supports sont toujours maintenus (exemple : le CD est désuet depuis longtemps, on trouve des lecteurs de CD sans trop de difficulté, cependant un ordinateur récent ne lira plus les CDs).

Tout ce qui est domotique est devenu courant, mis à part dans les maisons des vampires qui, un peu vieillots, pensent qu’un ordinateur va prendre le contrôle de leur maison. La reconnaissance d’empreinte est devenue chose commune, et les lecteurs de puce d’esclaves également, bien que ça ne soit pas pratiqué partout. Les couvertures téléphoniques en ville sont excellentes. La réalité virtuelle fait à présent partie intégrante de la vie des vampires, pour un usage ludique (jeux, films) aussi bien que pratiques (entraînements, visualisation de plans, visio-conférences etc.). La médecine a fait un bond, principalement grâce aux recherches sans succès contre la Nécrosis, dans le domaine de la chirurgie. Remplacement de membres par des prothèses, organes artificiels (avec plus ou moins de succès en fonction de la complexité de l’organe) sont devenus, bien qu’extrèmement chers, monnaie courante.

Enfin, la robotique n’a pas eu le succès qu’on lui imaginait en l’an 2000. En effet, si tout ce qui est drones et IA simples, ne cherchant pas à reproduire un comportement humain, font partie intégrante de la vie en 500 ap. SV, si l’automatisation des tâches répétitives est arrivée à son apogée et que les usines peuvent à présent être entièrement automatisées, les robots en tant que tels n’ont jamais réussi à être bien développés. Certainement, vu les aptitudes surnaturelles des vampires, ils ont moins trouvé d’intérêt dans la création de “sûr-humains”.



Les moeurs et coutumes en 500 ap.SV

L’absence de mort naturelle chez les vampires, leur impossibilité à procréer par voie classique et leur conditions de survies ont eu des impacts sur les us, coutumes et moeurs des populations. Celles-ci diffèrent en fonction des lieux, mais voici quelques généralités sur la façon de penser au sein de la FEPS. Tous ne partagent pas ces opinions.

Le mariage : Il se pratique toujours, à l’église ou à la mairie, en grandes pompes ou petit comité. Toutefois, au vu de l’immortalité des vampires, il est devenu beaucoup plus simple et moins coûteux de se séparer de son conjoint. Les vampires peuvent donc se marier entre eux, pour des raisons aussi diverses que variées. Sous conditions extrêmement restrictives, il est possible d’épouser un vivant. Mais l’union ne sera possible que sous promesse de transformation dans les 6 mois. Au bout de ce laps de temps, si le mortel est toujours… mortel, l’union sera caduque.

La religion : Les religions sont toujours pratiquées, bien que leur influence n’ait fait que diminuer au fil des siècles. Les croyants trouvent toujours des lieux pour pratiquer leur culte, et de nombreuses sectes prospèrent de part le monde bien qu’étant cachées aux yeux des non-initiés.

Le cannibalisme : Demeure une pratique très mal vue, bien qu’ayant des adeptes. Il est déconseillé, si vous souhaitez passer une agréable soirée, de crier ce penchant sur tous les toits. La viande humaine peut être consommée sans séquelle 24h après la mort de l’individu. Passé ce délais, elle devient impropre à la consommation et même toxique pour l’organisme d’un vampire. Il en va de même pour les carcasses animales. Aussi la plupart des vampires préfèrent se tenir éloignés de ce genre d’alimentation, préférant remettre leur repas à plus tard plutôt que de risquer l’intoxication.

L’inceste : Au 20ième siècle, l’inceste était sévèrement réprimandé par la loi, pour des raisons morales et physiologiques visant à éviter la conception d’enfants atteint de malformations physiques ou mentales. Sous l’influence vampire, l’inceste n’est plus interdit, compte tenu de l’impossibilité des vampires à se reproduire par voie classique.

La drogue : Le métabolisme des vampires les rendant extrêmement endurants aux drogues et à l’alcool (sans pour autant les rendre immunisés), le commerce des drogues en circulation au 20ième siècle a fortement décliné. Les principaux consommateurs de drogues dites “douces” sont aujourd’hui les mortels, et leur quasi absence de pouvoir d’achat a transformé ce marché de masse en marché de niche. Toutefois, de nouvelles drogues voient le jour. La plupart sont sur-dosées pour avoir un effet sur les vampires, et sont donc létales pour les humains, même à petite dose. Drogues inhibitrice de pouvoir, à base d’argent ou de sang de vieille carcasse…

Toutes sont extrêmement dangereuses, rares, coûteuses, complètement illégales. Être pris en train d’en consommer ou d’en distribuer conduit à la prison ou aux travaux d’intérêt général

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stella Cinis :: GESTION :: Administration :: Contexte-
Sauter vers: